Archive for Général

Sandra ch. à garder sa « top paire »

Le 21 Mai dernier je commençais le court roman de l’accueil d’un potentiel Chouchou dans mon home sweet home.
home sweet home

Des curieuses (tout comme moi) m’ont demandé où était Chouchou ? S’il était prêt ?
Nous sommes lundi, le premier jour de la semaine là où on fait le bilan du week-end, donc je pense que je suis prête à vous raconter la suite.
lundi

Après une méticuleuse préparation, je me sens enfin prête à appeler Chouchou, mais…
Il ne viendra pas.

Déçue ?
Un peu
Abattue ?
Certainement pas !

Après quatre mois de bon, festif et libre célibat il en faudra plus pour détrôner Sandra de son mode « je prends tout à la légère ».
Chouchou ne viendra pas et reporte à la semaine prochaine ?
Tant mieux ! Une copine à la veille de ses exams a besoin de décompresser. Rien ne vaut une bonne soirée entre filles pour oublier et rigoler !
soirée filles

Au moins la prochaine fois j’aurais encore plus de choses à raconter pour combler le récit de mes soirées « vides ». Celles où on se retrouve face à la télé, le bon pot de glace et où on oublie notre bonne volonté de guerre face aux kilos superflux !

Prochaine fois il y aura ?
Pour l’instant je ne sais pas…Il donne de ses nouvelles, ça j’en suis certaine, mais je suis maître de la situation maintenant !

J’ai les cartes en mains, à moi de voir si ce week-end j’aurais envie d’abattre une suite ou si simplement moi aussi je ferais un bon bluff…

Pour l’instant la semaine est consacrée au perfectionnement de mon jeux.

Sandra,
Joueuse, comme jamais ! lol
carte

Publicités

Sandra ch. à soigner son chez soi

Hé oui, dans mon « pseudo célibat »  je fréquente des hommes, et je les invite même chez moi.
Sûrement une manière pour moi d’être en territoire conquis.
chez moi

Il y a tout de même une phase de préparation qui s’impose…
Ménage, poussière, sanitaires, draps…
Effacer tous les détails que retiennent notre attention chez les autres.
On cache tout ce qui pourait être suspect :
    – Les magazines « Parents » ou « Famili » (achetés sur un coup de tête…),
    – Notre peluche favorite : oui elle est confortable mais elle peut surprendre…
    – Toutes les preuves d’une vie de célibat endurcie (je vous laisse faire la liste des objets insolites qu’on adore, mais qui sont « secrets »).
c'est du propre

Il faut trouver le juste milieu pour que Chouchou accepte notre naturel, même si on l’a arrangé.
Il faut qu’il se sente comme chez lui en n’oubliant pas qu’il faudra tout de même partir…

Appartement : prêt !
Repas : prêt !
Sandra : prête !
Chouchou : ?

A suivre….

Sandra.

Sandra ch. à modifier son caryotype

A force de ne jamais tomber sur « le bon » (nom commun, masculin, qu’on donne une fois les rêves de princes charmants abandonnés), je ne vois pas d’autre explication : ça doit être génétique !

Qui n’a jamais rencontré sa pire énemie du collège avec son Chouchou se tenant mains dans la mains aux rayons « paquets de couches » ?
Qui n’a jamais retrouvé la risée de son lycée aux bras du plus craquant des Chouchoux de la ville ?
Qui n’a jamais fait semblant de ne pas reconnaitre cette fille si hypocrite, fausse, chiante et destestable avec LE Chouchou qu’on a tant idolâtré toute notre jeunesse ?
couple

Pas moi !

Il est vrai que le bonheur des autres me rend heureuse, et me réconforte  car « tout vient à point à qui sait attendre » , mais pourquoi pas moi ?

Dans l’ordre des choses, une relation commence par la recherche ou par la rencontre.
On ravale sa fierté (aussi minime qu’elle soit), on oublit sa timidité, on vainc sa peur, on balaye les idées reçues….et on se lance, ça y est, on y est : à nous !
Au bout de quelques minutes, ou de quelques jours après quelques discussions…quelques vieux fantômes du passé reviennent au triple galop !
Non, non, non et re-non : Je ne cherche pas mon futur mari mais je ne souhaite pas non plus à simplement m’envoyer en l’air avec toi !!!
Pourquoi me regarde-t-on comme un alien lorsque je refuse les propositions qui mèneront à rien !
Un message pour vous les Chouchoux de France et d’Ailleurs : un peu de banalité quelques fois, ça ne fait pas de mal…
Une histoire banale avec lendemain et sans promesse de mariage n’a jamais tué une femme ! PROMIS, JURE, CRACHE !

Une fois ce premier cap passé (Yeeeesss !) nous rentrons dans la relation.
Tout se passe pour le mieux :  quelques désacors, quelques coups de gueule et de « tendres » réconciliations sur l’oreiller…une histoire qui roule…
Euhhh, une histoire qui roule pour le moment donc je profite à 100 %.
C’est bon cette fois, je peux me poser j’ai passé le début où on marche sur des oeufs, il sort je vois mes copines un semblant de confiance commence à naître, j’ai complètement effacé l’envie de faire des projets sur le long terme mais je sais ce qu’ON fait demain !
Mais….comme le chantait les « Rita Mistouko » « Les histoires d’amour finissent mal en général »…
Le jour du coup de téléphone fatidique arrive (oui oui, par téléphone !).
Et nous voici élevées au statut de « la fille parfaite, mais… »

Un de perdu, dix de retrouvés ?
Comme dit Gad, j’attends toujours les dix Chouchoux en bas de chez moi mes lendemains de rateau…

J’ai pris une grande décision : me pencher sur la génétique !
Il faut le trouver ce gène responsable de la malchance en amour. Pour au moins éviter le même genre de déception pour nos générations futures…
adn

Sandra,
Chercheuse, mais elle a pas dit qu’elle trouverait !

Sandra ch. à vous souhaiter une bonne Pâques

Quelques soient vos origines, vos pratiques religieuses, vos croyances….

Je tenais à vous souhaiter une bonne Pâques !

Enfin une occasion après Noël (et la Saint Valentin pour les chanceuses) de manger des chocolats à s’en tordre de douleurs par la suite.

A nous les petits oeufs, poules, lapins, cloches, fritures…
Au chocolat blanc, noir ou au lait…
A nous les excès sur lesquels on va geindre dans quelques mois à l’aube du premier passage du maillot de bain !

Pour finir avec une vraie touche de légèreté, après toutes ces calories débitées en si peu de lignes, je vous laisse voir ou revoir cette illustration….(petite je sais…mais une grande partie la connait…par contre j’ai encore un peu de mal à faire connaissance avec mes talents d’informaticiennes : donc avec toutes mes excuses, la voici)
paques1

Sandra,
Qui est retournée en enfance le temps de déguster ses oeufs, et le temps de cette image

Sandra ch. ce qui est beau au naturel

Qui n’a jamais entendu
« Mais pourquoi tu passes autant de temps à te pomponner ? C’est au naturel que tu es belle ! »
se-faire-belle
En faites c’est juste parce que vous êtes en retard et qu’on vous attend !

Sinon votre Chouchou accepterait de vous présenter à tout son beau monde avec le « package dimanche » : cheveux gras, pyjama en pilou-pilou, teint fade, poils en veux-tu en voilà….
Tentez toujours ?
Mais je doute que le 100 % naturel soit à la mode de nos jours…

Tous les jours on nous parle de maquillage, matifiants zone T, anti-rides, anti-cellulite…
cosmetique
Désormais on a à disposition des moyens entrés dans nos us et coutumes tel que : les autobronzants, les UV, le Botox, les Wonderbras…
wonderbra

Tous ces moyens sont là pour subvenir à tous nos plaisirs et si on chassait notre natrurel pour simplement embellir notre quotidien ?

On peut tout à fait arranger notre apparence ou nous aider à nous accepter. Mais il ne faut pas masquer notre personnalité.
Nous avons la chance de pouvoir paraître 5 ans de plus, vieillir moins vite, être plus bronzée….et j’en suis une des plus heureuses.

Mais il y a une chose qui me tient à coeur : c’est le fait d’être appréciée pour ce que je suis et non pas pour ce que je représente.

Je déteste rencontrer un Chouchou quand je suis tirée à quatre épingles car j’ai la hantise de rentrer dans la case du « sois belle et tais toi » (pour me faire taire il va falloir me baillonner) et de ne pas être acceptée au naturel.
sois-belle-et-tais-toi1

Je pense sincèrement que ce qui est beau au naturel est notre être et non notre paraître.

Il faut déjà accepter ce que l’on est pour accepter ce que l’on paraît aux yeux des autres.

Sandra,
qui embellit son quotidien en essayant de ne pas oublier d’où elle vient.

Sandra ch. à avoir….tout ce que l’autre a….

    « J’adorerais avoir les cheveux frisés comme toi, les miens ils ressemblent à rien »
    « Ton mec c’est une crème le mien……un vrai chieur ! »
    « Tes parents sont trop cool, les miens sont vraiment trop vieux jeux »

Le genre de phrase que l’on dit au moins une fois par jour alors qu’aucun médecin nous a dressé cette prescription dans le but d’améliorer notre quotidien.

Nous voulons tout ce qu’il existe de mieux pour le bien être de ses proches et de nous même.
Seulement le meilleur on le veut toujours avant les autres…

Mais pourquoi toujours envier les autres ?
    Pourquoi ne pas se satisfaire de ce que l’on a ?
Est-ce la faute de la société et de sa consommation ?
    Est-ce tous les stéréotypes auxquels on s’identifie ?
Ou est-ce tout simplement la nature humaine ?

Après quelques instants de réflexion on se dit qu’on est en vie (plus ou moins en bonne santé), qu’on est ce qu’on est et le reste a suivi et suivra…

Avant d’envier son voisin on peut tout simplement se demander comment il a obtenu ce que l’on envie chez lui.
Et dans la mesure du possible tenter de l’avoir à notre tour…

Par moment (surtout par temps de criiiiiiise) il m’est parfois nécessaire de revenir aux « fondamentaux ».
    – La bonne santé.
    – Un physique qui est…le mien.
    – Une famille qui est…la mienne.
    – Des amis qui sont comme je les aime.
    – Le reste contribue à mon bien être.

Et puis, quoi de mieux que de profiter de la richesse des autres ?
Je parle de la richesse intérieure ! Pas de panique.

Sandra,
qui est un brin moraliste mais c’est bon aussi de regarder ce que l’on est : Oui est bien !

Sandra ch. à retrouver nos plaisirs d’enfants…

Plus on grandit plus nos plaisirs changent.
Nous en avons déjà discuté.

Souvenez-vous de vos souhaits les plus chers lorsque vous étiez petits ?

    – Les bras de nos parents.
    – Nos papys, nos mamys !!!

papy-mamy
    – Se coucher après 20h30 !
se-coucher
    – Voir la fin de « Notre Belle Famille »
notre-belle-famille

    – Montrer ses bonnes notes à ses parents.
    – Aller courir dehors.
    – Faire de la balançoire. (maintenant ça nous donne la nausée. Je confirme j’ai encore réessayé cet après-midi)

balancoire1    – Manger des bonbons jusqu’à s’en rendre malade !
bonbons    – Avoir le droit de manger de la  Hâagen-Dazs directement dans le pot !
    – Ecouter et chanter du Henri DES & Cie….

Vous vous sentez comment ?
Plus vieux ??
Je continue ?
Non, je laisse libre court à vos souvenirs…

Exprimez-vous ! Je suis sûre qu’on aura des plaisirs en commun.

Sandra.

Sandra ch. ses ami(e)s, les trouve et les remercie par la même occasion

Quelle définition donner à l’amitié ?
amitie
C’est tout de même une relation propre à chaque individu. Certains vont vouloir une relation exclusive, intence et attachée ; et d’autres vont se satisfaire de quelques moments passés à partager sans en demander plus.

Je pense, pour ma part sincèrement, que l’amitié n’a pas de sexe, ni de nationalité, pas d’âge.

Les relations que nous tissons tout au long de notre vie sont essentielles à notre développement.
Parfois elles peuvent être laborieuses : mauvais moment, mauvais endroit.
Mais ce sont de nos erreurs que nous apprenons…

Les véritables amitiés, je pense pas qu’elles soient réellement nombreuses.
Comme me l’a dit une amie de ma maman quand j’étais petite (et sûrement pendant un chagrin de camaraderies d’école) : « Les véritables ami(e)s ne se comptent pas sur les doigts d’une main, mais sur les doigts d’une moufle ».
moufle

C’est certainement très pessimiste comme constatation, mais regardez autour de vous.
Je suis certaine que vous avez du changer de carte SIM au moins une fois dans votre vie, car la mémoire était pleine au niveau du répertoire. Non ?
Mais le jour où vous êtes tombée en panne à 4h du mat’ sur la nationale 17, qu’il pleuvait des cordes vous avez appelé qui ?
Vous avez commencé par la lettre A puis B puis C … et ainsi de suite ???
Puis ils sont tous venus avec la caisse à outils, le parapluie et même le sèche-cheveux pour refaire votre brushing ?
J’en suis pas certaine….Je pense que vous saviez qui exactement appeler.
panne

En ce moment je traverse un moment pas très simple de ma vie.
Je ne veux pas trop en parler, je préfère expliquer la situation sans m’étendre, pour que mes proches savent ce qui me trotte dans la tête et c’est tout.
Les seules personnes qui respectent cela et qui me témoignent leur soutien au bon moment et avec les bons mots je les appelle mes amies !

Même si on ne se voit qu’épisodiquement à cause de la distance ou de nos vies tout simplement.
Même si on s’appelle en urgence tôt ou tard dans la journée car ils nous arrivent un problème ; et rarement pour les bonnes nouvelles.
Même si on se jure à chaque « aurevoir » de se voir toutes les semaines et qu’on ne le fait jamais.
Même si on a pas besoin de parler pour se comprendre.

Je voudrais « arborer ces personnes du titre d’amies ».
Ce n’est pas une déclaration personnelle d’amour, mais un simple remerciement pour les rares personnes que je considère comme mes « proches ».

Prenez soin de vous et de vos réels amis.
Ceux qui vous comprennent sans pour autant vous questionner,
ceux qui acceptent l’inacceptable dans le seul but de vous rendre heureuse,
ceux qui vous remettront les idées en place lorsque vous allez trop loin,
ceux qui seront là dans les bons et les mauvais moments tout simplement.

L’amitié est un sentiment qui peut être très intense mais il faut l’entretenir.
Comme on dit « on ne choisit pas sa famille mais on choisit ses amies ».
Je vous ai choisi, je vous accorde toute ma confiance, actuellement vous êtes à mes petits soins et je vous en remercie. Je serais là pour vous en retour (ou tout naturellement).

Yaëlle merci pour aujourd’hui, merci pour hier et merci pour demain !
Et pour les autres elles/ils se reconnaitront !

N’oubliez jamais de votre vivant de remercier et de dire ce que vous avez sur le coeur aux personnes que vous aimez.
Enfin…je ne veux pas non plus faire la donneuse de leçons.
secret

Sandra.
merci

Sandra ch. (peut-être) la guerre à la vie de couple…

Et oui, je fête mes deux mois de célibat !
deux
Je souffle mes bougies avec vous, et du coup je cherche à savoir si sincèrement en ce moment j’ai besoin d’un Chouchou et je le fais toujours avec vous…

Ma propagande du célibat commencera tout bonnement par la liberté du choix.
Et oui ! Je fais ce que je veux, quand je veux, avec qui je veux et comme je veux.
C’est vrai que l’on peut retrouver les mêmes conditions dans une vie de couple, mais personnellement je ne passe pas les 3/4 de mon forfait à dire ce que je fais, quand je rentre, avec qui je suis …
Non, mon forfait je l’utilise à trouver qui m’accompagne ! lol
forfait

Et puis lors de mes déplacements je me déplace plus légère. Je m’explique.
Aussi étonnant que ça puisse paraître je fais du sport actuellement, et avec des couples. Et j’ai remarqué que moi je porte mon litre d’eau et eux…ils ont 1,5 litres, voire 2 !
Il est vrai qu’ils se partagent le port du sac à dos, mais personnellement je sais que je pars avec un litre maximum et c’est tout ! Et au moins ma barre de céréales je la partage avec PER-SONNE !
En vacances, j’ai mon petit sac à dos Eastpak et non mon gros sac de sport avec un rasoir au milieu de mes plus belles petites culottes !

Au resto, je ne vous apprends rien si je vous dis que ça me revient moins cher ! Et oui grâce à ce statut de célibat, je peux plus aisément offrir des dîners à mes amis. Car lorsque j’y vais accompagnée de couple, ba moi…je paie moins !
restaurant

En voiture, je conduis comme je veux : mamy ou petit bolide ! Musique à donf et autant vous dire que mes goûts musicaux sont éclectiques et mon talent de chanteuse…lui plutôt réduit !
Personne pour me dire de me taire ! haaa … le pied après une journée de boulot !

Au lit POUR DORMIR (bien sûr !) : que de place !
Même une personne en couple depuis de nombreuses années vous le dira : quel bien être de s’étaler de tout son long… hummm j’en rêve, que dis-je ! Je le pratique !
dormir

Pour les courses ou le shopping , je peux rester une heure, deux ou même trois à faire TOUS les rayons ! Personne râlera, euh, si en faites ! Peut-être mon banquier !

Au moment du prime time, j’ai pas besoin d’user d’arguments contre Hervé MATOU, Cyril LINETTE ou Thierry ROLAND ou contre James Bond, Stallone ou Schwarzenegger ! Je suis en paix avec ma télécommande et mes envies ! Yes !

Je peux cuisiner autant de légumes vapeur que je souhaite (et finir ma Haagen Dazs en mangeant dans le pot) sans avoir une grimace à chaque bouché !

Tout compte fait… Je me demande si je ne suis pas entrain de glisser lentement et sûrement vers le premier clan de féministe venu !

Nooooooooon ! Juste une passade avec une grande envie de liberté, de responsabilité, d’avancer seule et d’en être fière !
Je peux vivre seule, mais un jour viendra où je changerai d’avis et je rirai devant cet article « coup de gueule » !

Je veux prouver à tous ceux qui pensent qu’il vaut mieux être accompagné que seul qu’il vaut mieux être stable et savoir ce que l’on veut pour ne pas user ses sentiments contre l’épaule de Chouchoux qui n’en valent pas la peine !

Sandra,
La célibataire qui vit plutôt bien son statut, affaire à suivre….

Sandra ch. la Fête des femmes. Elle l’a trouvé : bonne fête à vous !

Pas de question pour cet article.
Simplement une affirmation fermement refléchie, et sincère :
« Bonne fête à vous les femmes « .
journee-de-la-femme
Ce n’est pas avec mes petits bras, ni avec mes petites pensées (parfois trop) féministes que je vais changer la condition de vie des femmes dans le monde.

Mais c’est avec toute ma sincérité que je souhaite 
    – que plus aucune femme n’ait à vivre le mépris,
    – que l’égalité ne soit que monnaie courante,
    – que la violence envers les femmes soit bannie,
    – que nos salaires soient égaux,
    – que vous viviez au mieux votre vie,
    – que l’on se respecte entre femmes, et entre hommes et femmes pour plus d’amour et moins de haine !

Je ne peux m’empêcher de poser une question (« chasser le naturel, il revient au galop » comme on dit) :
fille

Je vous laisse y méditer !

Bon 8 Mars à toutes !

Sandra.

« Previous entries