Archive for mars, 2009

Sandra ch. à s’occuper la nuit ?!?!?!

La nuit (par L’internaute Encyclopédie)
1 er sens : Espace de temps entre le coucher et le lever du soleil.
2ème sens : Obscurité.
3ème sens : Espace de temps pendant lequel on dort.
nuit
Dans les normes, comme l’indique la définition, la nuit on dort.
Pas pour tout le monde.

Depuis petite, je me suis toujours levée à l’aube !
Mes parents en ont bien bavé ! 7h c’était grasse mat » !
tot

Du coup j’avais trouvé la manière douce, de faire accepter mes réveils bien trop tôt : je préparais le petit déjeuner et l’amenais au lit.
Parfois ça passait mieux, parfois…

Puis, vient l’adolescence. Là se fut le début de la fin !
J’ai commencé par écouter la radio de plus en plus tard.
Puis la télévision, les deuxième partie de soirée (comme ils disent) : grande fan de « Tout le monde en parle »…
Je commence mes premières nuits de moins de 7 ou 8 heures.

La vie change, la mienne est pimentée de ruptures (assez difficiles à vivre), je n’arrive pas trop à m’occuper, ou je suis débordée ! Mes connaissances à ce moment là sont évidemment au chômages. Donc…
Ca y est mes nuits sont réduites au grand maximum à 3 heures !
Au boulot, je gère, mais à l’extérieur…j’ai un comportement à la limite de la narcolepsie !
narco
La moindre minute d’ennui, ou d’attente et hop ! Me voilà au pays de Morphée ! C’est juste horrible d’être complètement décalée et de s’endormir chez n’importe qui ou même au milieu d’une salle d’attente…

Mes amis retrouvent du travail, donc une vie plus « saine » avec des horaires raisonnables.
Donc mes compagnons de nuit sont (encore et toujours) la télévision et Internet. On s’occupe comme on peut, mais pas forcément bien.
Que ce soit l’un ou l’autre mon attention est trop active et non préparée au repos, mais j’ai beau me coucher tôt, j’en ai trop marre de me tourner, re-tourner, re-re-tourner dans mon lit !

J’ai donc décidé d’être un peu plus raisonnable en me dé-scotchant du PC un peu plus tôt qu’avant, et en me rendant peut-être utile :
Je vous écris !tele-internet

 

Sandra,
A la recherche de nuits plus saines ! lol
insomnie

Sandra ch. Sex and the city

Carrie Bradshaw, Charlotte York, Samantha Jones et Miranda Hobbes…elles ne font pas parties de nos proches pourtant on les connait toutes, non ?
Toutes quatre sorties de la série culte

Sex and the city
sex-and-the-city

Cette série nous emmène à la fois au pays des rêves :
Elles sont belles, ont des métiers originaux, connaissent les lieux et les personnes les plus branchés de New-York.
Mais ces quatres héroïnes nous ramènent parfois à notre « triste » réalité en faisant référence à nos échecs amoureux, à nos prises de bec entre amies, à la maladie aussi.

On se trouve toutes un trait de caractère dans l’une des quatre.
Complètement accro à la nicotine comme Carrie,
Carrément aliénée par notre travail comme Miranda,
Un trop plein d’inquiétude comme Charlotte,
La peur de vieillir comme Samantha…. Ce ne sont que des échantillons.

Je vous laisse faire en extraire d’autres essences pour mieux épisser votre vie !

Je suis cette série depuis mon adolescence (déjà à l’époque je dormais peu, donc je regardais « Sex and the city » après « Ally McBeal » le mercredi soir sur M6…), et ma façon de la regarder a évolué avec mon âge, mes expériences, mes connaissances…

Et vous qu’en pensez-vous ?

Sandra.

Sandra ch. (les) Urgences

Un virus ?
Un Trouble Obsessionnel Compulsif ?
Une infection congénitale ?
Une atteinte génétique ?
C’EST GRAVE DOCTEUR ????

Depuis petite je suis fascinée par l’univers médical et je suis une fille  attirée par la (belle) gente masculine.
Que me restait-il donc à faire avant d’obtenir mon baccalauréat et pouvoir travailler avec des médecins ?

Regarder Urgences le dimanche soir !
urgences

Fan de chez fan, j’ai même converti mes proches.

Qui n’a jamais rêvé de pousser un brancard en craint « Docteur ROSS on fait NFS chimi iono ? » « Allez 1, 2, 3 on dégage ! »…
Que de phrases cultes qui ont illustrées le schéma de soins américain.

Je vous rassure, m’étant déjà baladée dans les divers couloirs des services ou de blocs opératoires, je n’ai pas encore vu de telle cohue au CHU. (Je touche ma tête, on sait jamais)

Maintenant je ne suis que demandeuse de formation continue au milieu de l’équipe d’acteurs euhh… de médecins de l’hôpital du Cook County de Chicago.

What else ?

Sandra.

Sandra ch. Grey’s Anatomy

L’univers hospitalier est à la fois 
    – Mystérieux à cause de son langage, de son secret médical,
    – Effrayant : on connait tous de mauvaises expériences,
    – Synonyme de maladies donc de mauvaises nouvelles.
Et pourtant à la télévision il a passionné certaines d’entres nous, notamment avec

Grey’s Anatomy.
grey-s-anatomy

Les auteurs ont conservé l’ingrédient principal : l’hôpital.
Due à l’influence américaine, ils ont ensuite ajouté une agréable équipe d’acteurs.
A cet appareil homogène ils ont tout simplement agrémenté d’idylles plus pimentées les unes que les autres, des cas chirurgicaux aussi intéressants qu’improbables.

Grey’s Anatomy est une série américaine sortie ces dernières années qui tend à dédramatiser les acts médicaux face à la complexité de nos vies sentimentales.
A moins que ce soit le contraire…

Sandra,
Qui n’en a jamais assez du médical et du sentimental…

Sandra ch. à résoudre le mystère du fantasme de l’uniforme

Des fantasmes il y en a en tous genres.

Et si ce soir on se penchait sur celui des uniformes ?
Qu’y-a-t-il de si attirant dans ces vêtements ?

Les pompiers
pompier
Est-ce leur mission : nous sauver au prix de leur vie qui nous donne l’eau à la bouche ?
Leurs corps bien entretenus pour certains ?
Je confirme que certains professionels sont pas mal.
Qui n’a jamais profité d’une petite manoeuvre pour pouvoir admirer leurs corps en pleine action ?

Les gendarmes / Les policiers

gendarmerieJe sais…je ne devrais pas les mélanger…mais c’est quasiment le même uniforme et quasiment la même mission (je sens que je vais me faire taper sur les doigts par la profession…).
Personnellement c’est pas l’uniforme qui me fera tourner la tête, à moins que j’ai grillé un feu rouge !

Les militaires

armeeIls se font plus rares dans notre décors. D’un côté tant mieux…
Mais ils peuvent occuper l’attente d’un train « grâce » au plan vigipirate .
Personnellement je les trouve un peu trop armé ! Vous allez me dire, avec un bouquet de roses à la main, ils seraient beaucoup moins dissuasifs !

Les blouses blanches

blouseJe vais sûrement briser des rêves (éveillés) : c’est pas vrai ! Les infirmières ne sont pas nues sous leur blouse !
Désolé… Mais je peux vous laisser imaginer ce qu’elles peuvent mettre d’autre…
Et puis en médecine on appelle « syndrome blouse blanche » le fait d’être impressionné par le costume, donc ça reste plausible le fait d’avoir des petites palpitations devant des blouses blanches.

Les stewards et hôtesses de l’air

stewardEst-ce l’expression « s’envoyer en l’air » ou « monter au 7ème ciel » ou le fait de passer quelques heures confinés à leurs côtés qui nous rend dingue d’eux ?
Ils ont tout de même notre confort entre leurs mains lors de nos déplacements dans le moyen de transport le plus sûr (ça m’a toujours fait rire…même si c’est vrai !). Donc ils ont de quoi nous faire fantasmer !

Je vous laisse le choix pour votre prochaine aventure ou pour votre prochain changement de carrière professionnelle.

Sandra.

Sandra ch. Dr HOUSE…

house
…mais ne le trouve pas.

Rien de cet homme ne pourrait attirer une femme.
Mais on est tous un peu « maso » à un certain degré, sinon on ne ferait pas
    – de régime,
    – de sport à outrance,
    – des journées de travail de 10 h
    – …. !
Donc j’estime légitime (pour mon propre cas) d’apprécier tous les mercredis soirs de regarder un médecin odieux, handicapé, âgé, mal rasé…
Non ?

Malgré mon activité professionnelle dans le milieu médical, je rêve d’un homme (en blouse blanche ou non) avec autant de répondant, d’intelligence et de réflexion…
Et si l’homme de ma vie m’attendait dans un des étages d’une clinique ou d’un hôpital ?

Aaahhhhhh Greg………….

Sandra,
En partance pour l’Hôpital universitaire de Princeton-Plainsboro dans le New Jersey pour trouver un poste

Sandra ch. la nécessité de l’existence de « la lâcheté »

Je ne veux pas prendre mon cas pour une généralité, mais en ce moment la plupart de mes déceptions son dues à la lâcheté.

La crise aurait aussi atteint l’honnêteté des gens ?

Malheureusement, la lâcheté n’appartient pas à une catégorie sociale ou professionnelle ; elle n’a pas d’âge, pas de sexe et sévit même dans le milieu familial.

La lâcheté, comme l’indique sa signification, est là pour simplifier la vie de son utilisateur.
Mais elle peut rapidement compliquer la vie de la potentielle victime.
Je trouve tout bonnement que la lâcheté est un manque de respect à l’égard des personnes qu’on apprécie.
Actuellement je cherche à trouver l’issue de certains chemins sinueux de ma vie familiale, professionnelle ou même sentimentale (c’est le ménage de printemps ! La prochaine fois je trirai mes fringues c’est plus simple ! lol).
Comme je vois ma progression ralentir à cause de la fuite de certains de mes « proches » face à la prise de responsabilités, on me conseille de tout arrêter et de partir d’un nouveau pied.
Actuellement je suis en quête d’honnêteté car j’ai besoin de sincérité pour avancer mais  je ne fais que ralonger mes chemins sinueux.

On ne peut rien exiger d’une personne non coopérative donc je vais tenter de faire preuve de patience et qui sait un jour je saurais si la vérité blesse et si la lâcheté tue vraiment.

Non ?

Sandra.

Sandra ch. à faire plaisir à ses yeux et aux votres !!!

Une envie d’ailleurs ?
Une envie d’agréable ?
Une envie de quelqu’un d’autre ?

J’ai réuni quelques célébrités masculines rien que pour nous !
J’attends vos réactions, et surtout vos souhaits ! Car je suis certaine d’en avoir oublié !!!

guillaume-canet
Guillaume CANET
Quel charme ! Simple !
gad-elmaleh
Gad ELMALEH
Un regard envoûtant…Un humour simple…
justin-timberlake
Justin TIMBERLAKE
Sa danse, son sourire.
clooney-et-pitt
Brad PITT & Georges CLOONEY
Deux valeurs sûres ! lol
enrique-iglesias
Enrique IGLESIAS
J’avoue ne pas toujours l’apprécier, mais je vais pas faire la fine bouche non plus…
christophe-mae1
Christophe MAE
Sa voix, la simplicité, sa petite taille aussi…lol
cristiano-ronaldo
Cristiano RONALDO
Fan à ses débuts. Ca fait passer les 90 minutes, non ?
julian-mcmahon
Julian MCMAHON
Son rôle dans Nip Tuc : No comment ! grrrrrrrrrrr !
robbie-williams
Robbie WILLIAMS
Sûrement le côté « bad boy » et son regardddddddddddd !
wentworth-miller
Wentworth MILLER
Son regard se passe de commentaire, non ?
cartman
Cartman
Là c’est inexplicable ! Un charme fou qui agit sur moi.

Je m’arrêterais là pour aujourd’hui.
En cherchant ces photos, je me suis rendue compte qu’on a quasiment toutes les mêmes idoles.
C’est notre société qui nous les créer et nous les fait apprécier.
Mais ce qui nous les rend si désirable, ce ne serait pas le fait qu’il soit inacessible ?

Sandra,
Qui attend sincèrement vos réactions et vos propositions !

Sandra ch. le bon partenaire au bon moment

Je suis seule, ok ! Mais c’est pas pour autant que j’ai perdu ma raison lors de mes précédentes ruptures !
On a tous besoin d’affection, de contact, de plaire, de faire plaisir et de se faire plaisir !
Je dois attendre de trouver le « bon Chouchou » ? Je peux…effectivement…mais il me semble pouvoir aussi faire appel à des moyens de substitution.

Sex toy, Sex Friend, Boy Friend : des mots entendus et ré-entendus ces dernières années.
Ils sont à la mode de nos jours, mais comme toutes les filles le savent : La mode fait des victimes !
Ils sont donc à utiliser avec précaution, et je vais tenter de trouver les avantages (et inconvénients) de ces trois protentiels compagnons de chemin.

LE SEX TOY
canard
Il peut être offert ou même acheter à son bon vouloir. Il est certainement le moins encombrant et au moins celui-là pas besoin de le présenter à ses parents !
Il reste tout de même celui qui apporte le moins d’affection.
Personnellement, je n’ai pas encore eu le coup de coeur pour ceux-ci.

LE SEX FRIEND
sex-friend
C’est un terme plus récent, peut-être plus toléré de nos jours, certainement grâce (ou à cause) à la banalisation « du coup d’un soir ». (La crise est de partout…elle n’épargne aucun domaine…on fait avec ce qu’on a…lol)
Il apporte plus d’affection mais à cause de ça, il peut être plus dangereux. Pourquoi ?
Car un sex friend doit rester un sex friend, tout comme le sex toy doit rester dans le tiroir de sa table de nuit !
C’est à dire : de l’affection, ok, le sex friend doit en apporter, mais il ne faut pas créer d’attache.
On ne se doit rien juste le respect et surtout….DU PLAISIR !

LE BOY FRIEND
clooney
Il est le plus stable, théoriquement, pour l’affection, le contact, la satisfaction de plaire et pour le plaisir.
Mais aussi le plus difficile à trouver (voilà pourquoi j’ai choisi le beau Georges…lol).
Mais celui-ci faut le présenter tôt ou tard à papa et maman. Je ne crois pas que maman lui tirera une gueule de six pieds de long si je lui présente (surtout si c’est Monsieur CLOONEY ! lol).

Il n’y a qu’un pas entre le Boy Friend, le Sex Friend et le Sex Toy.
Certains hommes enfileraient volontiers le costume de nos trois acteurs ci-dessus pour une soirée au moins !

Il faut voir le positif là dedans : Nous avons le choix !
Je suis célibataire donc j’ai le choix.
A moi de savoir ce que je veux et de trouver le bon compagnon au bon moment.

Quel sera mon choix ?
Et le votre ?

Sandra,
Une fille en pleine réflexion.

Sandra ch. pourquoi il faut souffrir pour être « belle »

Depuis plus de deux ans, j’ai pris en main ma ceinture abdominale : séries d’abdo tous les matins ! Pas de salle de sport, non seulement mes propres moyens, car c’est une simple reprise en main !
Puis un an après (une fois le rythme retrouvé et les premières courbatures passées) se fut le tour des fessiers.
Et depuis deux jours c’est celui des cuisses !

Comme dit Jacques DUTRONC « AÏE, AÏE, AÏE, OUILLE, AÏE, AÏE, AÏE » !

Ce sont certainement les muscles les moins développés chez moi. Je l’avoue haut et fort : c’est pas manque de pratique de sport depuis de nombreusesssss annéesssss. Mais lorsqu’ils ont travaillé en ce Lundi 16 Mars 2009 au matin, ils me l’ont fait comprendre.
Je ne vais pas m’arrêter à la moindre douleur, mais il faut tout de même m’expliquer la signification de cette sublime phrase que nous entendions depuis notre tendre enfance :

« Il faut souffrir pour être belle » ?!?!?!?!

Là faut m’expliquer !
Parce que depuis deux jours, je fais une grimace des plus rares à chaque fois que je solicite le moindre muscle de mes cuisses.
grimace2
Il fallait que je remette au travail mes muscles pour ma santé, et aussi pour porter sans trop de complexe une tenue de plage d’ici quelques mois.
Mais à quel prix ?
J’en bave à chaque fois que j’embraye, que je me baisse, que je me lève d’un siège…c’est un instant de solitude à chaque fois, partagé d’un sentiment de ridicule et de douleurs.
Vais-je  pouvoir cacher à tous mes proches le mal que je ressens aux moindres mouvements de mes jambes ?
Pour mes courbatures lors de mes premières laborieuses séances d’abdo je disais que j’avais mal au ventre, mais là… »j’ai mal aux cuisses » je sais pas si c’est un bon prétexte… Surtout dans la vingtaine…

Je continuerai les grimaces et qui sait un jour je ferais concurrence aux mannequins les plus détestés des beaux jours :

oenobiol

Publicité Oenobiol

clarins
Publicité Clarins

l-oreal

Publicité L’Oréal

garnier1
Publicité Garnier

aubade
Et une des légendaires publicité Aubade…

Sandra,
Une toute petite sportive, qui sans prétention aucune, rêve de faire de l’ombre à toutes ces femmes si un jour je ne souffre plus le martyr, un jour…

« Previous entries