Archive for février 9, 2009

Sandra ch. à savoir comment aborder la St Valentin en célibataire

Après la création du tandem, des cours de danse latines en couple, du tennis, du ping-pong, du jeux de cache-cache ou du montage de notre sublime salon IKEA (deux personnes minimum requises)…notre calendrier a vu naître
==========> LA SAINT VALENTIN ! <==========

Magnifique intention au départ : Le 14 Février fête de l’amour !

Lorsqu’on est seule, que nous avons survécu au supplice des fêtes de fin d’année en famille avec leur accompagnements de remarques telles que « Et toi ma chérie, il est où ton Chouchou ? » « On te souhaite quoi pour cette nouvelle année ? L’amour ? »….on décide de nous en remettre une couche un mois et demi après !
A peine le temps de perdre les kilos superfluxs du chocolat, foie gras et cochonneries en tout genre, que ça y est, il faudrait déjà avoir le prince charmant pour pouvoir se marier dans le décor de TOUTES les vitrines des centres commerciaux !

Et non !
Ce n’est pas encore en 2009 que je pourrais faire bénéficier de ma réduction chez Sefora à mon Chouchou. Car Sephora y’en a bien un (même deux) dans les environs, par contre des Chouchoux…ça court pas les rues !
Ont-il peur de devoir se creuser la cervelle pour un cadeau ?
Ont-il peur de devoir casser leur tirelire ?

Les hommes devraient comprendre une règle de base :
Les femmes célibataires sont toujours beaucoup moins exigeantes sur le compte tenu du cadeau de Saint Valentin !

Je plaisante !

De mon côté en couple ou pas (car « oui » j’ai déjà passé un 14 Février avec un homme) la Saint Valentin n’a guère de signification.
Peut-être que le jour où j’aurais le « bon » Valentin je trouverais cela moins commercial…Je demande qu’à voir…

Dans tous les cas, significations ou non, les jours qui précèdent ce jour fatidique sont riches d’évènements : entre les publicités radio, télé, papiers ; les coeurs qui se multiplient dans les vitrines ; restaurants qui se remplissent ; évènements dans les boîtes…

A quelques jours du samedi noir, j’aborde le plus sereinnement cet évènement qu’il n’en sera pas un encore pour moi cette année.

Quoi que ? Une soirée entre filles célibataires ? Ca peut être pas mal non plus ?
C’est bien l’amour qu’on célèbre le 14 Février ? Alors pourquoi pas célébrer l’amour de la fête, de la vie et de ses amies ?

Affaire à suivre…

Par Sandra,
Célibataire et militantiste à la fois !

stvalentin

Publicités

Burn after reading des frères Cohen

Burn After Reading

Osborne Cox, analyste à la CIA, est convoqué à une réunion ultrasecrète au quartier général de l’Agence à Arlington, en Virginie. Malheureusement pour lui, il découvre rapidement l’objectif de cette réunion : il est renvoyé. Cox ne prend pas très bien la nouvelle. Il rentre chez lui à Georgetown pour écrire ses mémoires et noyer ses ennuis dans l’alcool – pas nécessairement dans cet ordre. Sa femme, Katie, est consternée, mais pas vraiment surprise. Elle a une liaison avec Harry Pfarrer, un marshal fédéral marié pour qui elle décide alors de quitter Cox.
Quelque part dans une banlieue de Washington, à des années-lumière de là, Linda Litzke, employée au club de remise en forme Hardbodies Fitness, a du mal à se concentrer sur son travail. La seule chose qui l’intéresse, c’est l’opération de chirurgie esthétique d’ampleur qu’elle désire subir. Elle compte sur son collègue, Chad Feldheimer, pour faire son boulot à sa place. Linda est à peine consciente que le directeur de la salle de sport, Ted Treffon, est fou d’elle, même si elle rencontre d’autres hommes via Internet.
Lorsqu’un CD contenant des informations destinées au livre de Cox tombe accidentellement entre les mains de Linda et Chad, tous deux décident de tirer parti de cette aubaine. Alors que Ted se fait du souci, persuadé que « rien de bon ne sortira de tout ça », les événements se précipitent et échappent bientôt à tout contrôle, occasionnant une série de rencontres aussi dangereuses qu’hilarantes…

 

Bon alors je dirais juste : Sans commentaire car honnetement ca n’a ni queue ni tête…

Yaëlle

Sept vies de Gabrielle Muccino avec Will Smith

Sept vies

Hanté par un secret, Ben Thomas cherche sa rédemption en transformant radicalement la vie de sept personnes qu’il ne connaît pas. Une fois son plan mis en place, plus rien ne pourra l’arrêter. C’est tout du moins ce qu’il croit. Mais Ben n’avait pas prévu qu’il tomberait amoureux de l’une de ces personnes et que c’est elle qui va le transformer…

Je suis allée le voir avec Chouchou et franchement pas trop mal mais ne vous attendez pas a quelques choses d’aussi bien que  » A la recherche du bonheur » (autre film avec will Smith).Will Smith est excellent…Mais quand je suis sortie de la salle il faisait nuit , il pleuvait et le film ne se termine pas comme une happy end à l’americaine…Alors allez y de bonne humeur car sinon vous risquez de déprimer sévere!

Yaëlle

Sandra ch. le programme de son week-end

Ces petites questions sont sûrement celles les plus utilisées en fin de semaine que ce soit par téléphone, par SMS, par mail, tout simplement à notre arrêt de bus, de métro ou encore en sortant du travail.

Le week-end : la fin de semaine, comme diraient les conservateurs de notre belle langue française, il est synonyme de quoi pour nous ?

A notre plus jeune âge nous sortions de l’école primaire, heureux : soit le vendredi suivit d’un samedi vaqué, soit il était 11h30 et pour moi ça voulait dire « poulet / frites ». Le repas préféré d’une maman élevant seule ses enfants et qui avait fait briller toute la maison pendant cette courte, courte matinée d’école.

Puis arrive l’âge de l’adolescence, du collège, des premières soirées chez les copines. Ca y est le temps des premières nuits (presque) blanches, à disserter pendant des heures sur le plus beau mec du bahut, ou sur nos parents trop strics, trop présents…trop chiants quoi ! Alors que nous allumions nos premières cigarettes dans leur dos (équipement requis : parfum, chewing-hum, excuses bidons à ne plus savoir qu’en faire….N’est pas Yaëlle ?). 

Puis l’adulescence (comme ils disent) : le lycée ! Les premières amies majeures (ou presque) qui nous embarquent dans notre première en boîte de nuit, nos premiers (ou pas) excès d’alcool et abus en tout genre…Mais n’oublions pas : « Tu as le BAC à la fin de l’année ! » Grrrrr, cette phrase me fait encore hérisser les poils !

Puis soit la Fac ou école (en tout genre) et leurs soirées privées. Personnellement ayant fait le choix de passer des bancs de l’école à ma chaise de bureau illico presto je n’ai pas eu l’occasion de m’y rendre. Mais à ce qu’on m’a dit….c’est pas en médecine qu’on invite modération à la fête !

Puis voici le beau monde du travail ! Il est parfois difficile de ne pas rentrer dans le rythme « métro – boulot – dodo ». Pourtant lorsqu’on réfléchit lorsqu’on passe la porte du boulot, on a pas de devoir à la maison, ni de « DM » à rendre, ni rien à apprendre. Par contre notre frigo, nos placards, et notre garde-mangé crient famine trop souvent. Donc on entre tout doucement dans le monde de « LA femme active » !
Le matin on s’empresse aux quelques tâches ménagères, on bosse (on règle parfois quelques affaires perso entre deux gros dossiers), on va faire les courses, on passe voir la famille…
Quelle petite fille n’a jamais rêvé de ressembler à sa maman qui peut faire de la couture tout en buvant son thé en papotant avec sa meilleure amie et en nous donnant de l’aide pour nos devoir ?
…..
Pas de réponse ? C’est bien ce qu’il me semblait ! 

Je resterais toujours en admiration devant cette « maman » à six bras !
Mais bien franchement ? Si je rentre dans ce mode de vie à la vingtaine, je vais passer tous mes week-end à 100 hm/h ou à me reposer ???
Noooon !

Je me réserve des moments à moi. En plus j’en profite à 200 % grâce (ou à cause ça dépend où on se place) à mon statut de célibataire !
Ciné ?
Apéro ?
Resto ?
Digeo ?
Boîte ?
Entres collègues de bureau ?
Avec des copines ?
Une amie ?
Son meilleur pote ?
Quand on réfléchit que de choix ….

Faut-il encore avoir les mêmes envies au mêmes moments ?

Ca c’est une autre question je pourrais étudier plus tard…

Pour le moment j’attends vos plus belles recettes pour faire la fête ou pour simplement décompresser ; vos plus beaux souvenirs de soirée ou vos meilleures anecdotes de rigolades entre potes !

Lachez-vous, faites nous rire et partager vos expériences (bar, pub, resto ou même recette de cocktails…)

Sandra, qui veut profiter de ses week-end avant que la raison (de son porte-feuille) la rattrape.

Le 09.02.2009 20H57 *Facebook quand tu nous tiens…*

Vous devez vous en douter je suis une droguée d’internet ce qu’on appel un geek!!J’imagine que ca vous etonne pas puisque  « j’ai créé » un blog…Vous je ne sais pas mais je m’en sors plus!! MSN facebook myspace…on sait plus ou donner de la tête! lol

Mais il est vrai que pour gérer la distance c’est pratique.Par contre y a pas mal de choses qui sont débile.

Déja on a 100 amis…qui a 100 amis?personne…Sur les 100 y’en a a peine 5 qui te parlent a peu près regulierement…Et encore pour commenter tes photos et faire des commentaires debiles!

Le top c’est les questions pour savoir ce qu’on pense de toi?? Ce jeu est une drogue!!Je fais que repondre repondre repondre…Mais le mieux c’est les gens qui repondent a des questions sur toi mais qui ne te connaissent pas du tout.Genre ton pote de maternelle qui va definir quel est ta position préférée au lit! MDR comment peut il savoir quoi que ce soit sur toi appart que quand t’avais 5ans tu prenais tjs du chocolat a ton gouté???Non ca c’est vraiment un truc qui me fait rire..

Autre choses nul mais nul!! Les points cool, les bisous les chatbites…C’e sont des jeux sans fin!!Je t’envoie un point cool tu m’en renvoie un……ect…….. on en fini plus!

Le seul avantage c’est la drague …Bien plus simple de faire comprendre les choses par bisous interposés que par téléphone on est dacord!Et c’est génial aussi de pouvoir « vérifier » les faits et gestes de chacun!!!lol C’est vrai finalement on sait ce que tout le monde fait et a quelle heure meme les choses ininterressantes tel que  » pierre s’ennuie » quel statut!!!! mdr  Mais qui ne met pas de phrase débile? Moi actuellement c’est « Yaëlle si on me l’avait dit je l’aurais pas cru  » alors appart Sandra qui peut comprendre ma phrase? Personne

Apres ca on dira :  » demain j’arrete «  mais on arrete jamais facebook , msn  ni  myspace! Non, nous sommes des drogués des vraies! Car au fond on aime être ridiculisé avec des photos de nous  d’il y a 10 ans bourrés dans une soirée que vous auriez voulu oublié, on aime pouvoir vérifié que la vie des autres qui nous entourre est aussi chiante que la notre, que tout le monde a des problèmes, on aime annoncer des évenements merveilleux de nos vie pour que tout le monde puisse voir qu’on est heureux,et on adore dragué gentillement sans jamais voir la personne…Bref on est humain alors continuons a jouer les fouines car franchement parole de Yaëlle je m’eclate!

Pleins de bisous virtuels

Yaëlle