Sandra ch. à garder sa "top paire"

Le 21 Mai dernier je commençais le court roman de l’accueil d’un potentiel Chouchou dans mon home sweet home.
home sweet home

Des curieuses (tout comme moi) m’ont demandé où était Chouchou ? S’il était prêt ?
Nous sommes lundi, le premier jour de la semaine là où on fait le bilan du week-end, donc je pense que je suis prête à vous raconter la suite.
lundi

Après une méticuleuse préparation, je me sens enfin prête à appeler Chouchou, mais…
Il ne viendra pas.

Déçue ?
Un peu
Abattue ?
Certainement pas !

Après quatre mois de bon, festif et libre célibat il en faudra plus pour détrôner Sandra de son mode "je prends tout à la légère".
Chouchou ne viendra pas et reporte à la semaine prochaine ?
Tant mieux ! Une copine à la veille de ses exams a besoin de décompresser. Rien ne vaut une bonne soirée entre filles pour oublier et rigoler !
soirée filles

Au moins la prochaine fois j’aurais encore plus de choses à raconter pour combler le récit de mes soirées "vides". Celles où on se retrouve face à la télé, le bon pot de glace et où on oublie notre bonne volonté de guerre face aux kilos superflux !

Prochaine fois il y aura ?
Pour l’instant je ne sais pas…Il donne de ses nouvelles, ça j’en suis certaine, mais je suis maître de la situation maintenant !

J’ai les cartes en mains, à moi de voir si ce week-end j’aurais envie d’abattre une suite ou si simplement moi aussi je ferais un bon bluff…

Pour l’instant la semaine est consacrée au perfectionnement de mon jeux.

Sandra,
Joueuse, comme jamais ! lol
carte

Sandra ch. à soigner son chez soi

Hé oui, dans mon "pseudo célibat"  je fréquente des hommes, et je les invite même chez moi.
Sûrement une manière pour moi d’être en territoire conquis.
chez moi

Il y a tout de même une phase de préparation qui s’impose…
Ménage, poussière, sanitaires, draps…
Effacer tous les détails que retiennent notre attention chez les autres.
On cache tout ce qui pourait être suspect :
    – Les magazines "Parents" ou "Famili" (achetés sur un coup de tête…),
    – Notre peluche favorite : oui elle est confortable mais elle peut surprendre…
    – Toutes les preuves d’une vie de célibat endurcie (je vous laisse faire la liste des objets insolites qu’on adore, mais qui sont "secrets").
c'est du propre

Il faut trouver le juste milieu pour que Chouchou accepte notre naturel, même si on l’a arrangé.
Il faut qu’il se sente comme chez lui en n’oubliant pas qu’il faudra tout de même partir…

Appartement : prêt !
Repas : prêt !
Sandra : prête !
Chouchou : ?

A suivre….

Sandra.

Sandra ch. E=M6 "Pourquoi je grossis ? Comment je maigris ?"

Comme toutes femmes s’ennuyant à une magnitude n’existant même pas sur l’échelle de Richter, j’ai regardé la soirée spéciale "Pourquoi je grossis ? Comment je maigris ?" et si j’ai pas tout compris comment m’accepter "Belle toute nue"…
m6

Il a suffit aux rédacteurs, producteurs, journalistes d’M6 de réunir toutes les idées reçues des magasines féminins et de les critiquer une à une.
Il est vrai qu’il y a du bon de rappeler à nos futures générations "d’anorexiques" ou "d’obèses" que OUI les graisses font grossir, que OUI le sucre est une drogue, que OUI le sport fait maigrir (au delà de 45 minutes !!!)…
sport

Mais entendre qu’en fin d’émission qu’une bonne partie des régimes échouent dans les 15 jours qui suivent l’arrêt de nos efforts….ça laisse peu d’espoir !
M6 a trouvé la solution : continuez votre régime à vie !
Je ne suis pas médecin, mais je doute fortement qu’un régime hyperprotéiné à vie soit bon pour notre organisme… Je n’essayerais pas !

Seconde partie de soirée "Belle toute nue".
Une émission très compliquée à comprendre pour moi. Vous voulez savoir où se place le soucis pour moi :
"Comment une femme qui ne s’accepte pas peut se montrer nue devant des milliers de téléspectateurs ?!?!?!"
belle toute nue

Je revois des "Vis ma Vie" ou des "Jours après Jours" ou des "Confessions intimes" (grande culture télévisuelle….j’avoue) quand l’épouse refuse de se montrer devant son mari car elle est trop grosse, trop maigre, pas assez de poitrine, trop de ventre….mais devant Monsieur le Cameraman…y’a beaucoup moins de problème.

Sincèrement je suis contente pour elle qu’elles s’acceptent et qu’elles se montrent, là n’est pas le problème, mais n’y’aurait-il pas derrière ce complexe internationale et plutôt féminin une belle mise en scène made in "Producteur acharné d’audience" ?

A l’aube des premiers jours de beau temps, des éventuels passages de maillots de bain je serais la première à râler devant ma silhouette.
Mais je n’ai vraiment pas la volonté de suivre un régime à la lettre et ce n’est pas le moment de mettre des culottes gainantes (LA solution pour un ventre plat …. et pour revivre la scène légendaire du "Journal de Bridget Jones" mais je crains de ne pas rencontrer Hugh GRANT ce soir…).
bridget jones

Et si on tentait de s’accepter…pour le toute nue on verra après…
je suisSandra.

Sandra ch. a bien vivre son célibat, mais là ça fait peur…

Tout lendemain de soirée, on se lève plutôt tard que tôt, et une fois les esprits retrouvés on fait le bilan de cette fameuse soirée.

On peut le faire en fouillant ses poches et l’ampleur des dégâts grandit en même temps que le tas de tickets de carte bleue.
Une particularité plutôt positive avec notre CB c’est qu’on arrive à peu près à retracer notre chemin.
Puis après on fait un tour du côté de notre téléphone portable. On va vite vérifier les messages envoyés (c’est souvent eux qui font office d’éthylotest, malheureusement…), appels émis, reçus…
Enfin cette enquête est menée lors de soirée bien arrosées. Du moment qu’il n’y a pas eu de casse, ni de drame, on peut se réjouir devant son verre d’ASPIRINE !
aspirine

Mais il peut arriver un moment dans la vie de chacun de vouloir (et pouvoir) s’amuser sans abuser des breuvages plus ou moins forts proposés en soirée.
C’est un peu mon cas. Hier soir j’ai pu voir que ni ma tête, ni mon estomac, ni mon foie n’avaient envie de celà, donc j’ai profité de ma soirée en célibataire au beau milieu de couples qui se déchiraient malheureusement…
dispute

Cette détresse dégagée par certains, ce manque de considération transpiré par d’autres, ces mots assasins prononçés par eux…n’ont pas réussi à me réconforter dans mon célibat.
Je ne veux pas encore finir ma vie seule, mais je suis certaine de mon choix "je préfère être seule que mal accompagnée".

Une bonne musique, une bonne ambiance et j’arrive à danser alors que d’autres noyaient leurs malheurs dans divers alcools !
Est-ce que je deviens purement égoïste ?
Est-ce que je pense pouvoir subvenir seule à la moindre de mes envies ?

Je n’espère pas…mon statut de "pseudo célibat" ou "pseudo couple" (tout dépend si on voit le verre d’eau à moitié vide ou à moitié plein) me réconforte là dedans…

Je ne sais pas de quoi mon demain sera fait mais dans le plus simple de mes rêves il serait fait de respect, d’amour sincère, d’amitié et donc de bonheur. Sans cela j’arrive à tenir, pour le moment, seule ça me convient.
Je ne suis certaine de ne pas combler toutes mes envies mais je préfère encore ne pas m’engager pieds et poings liés dans une vie à deux, sans être certaine un minimum du Chouchou.

Je me suis créée une ouverture d’esprit au cours de ces mois de célibat, mais aussi une bonne carapace…c’est assez catradictoire, non ?

Sandra.

Sandra ch. à savoir ce qui nous fait fuire chez Chouchou

Le 15 Avril dernier je nous faisais rêver devant toutes les belles choses de nos prétendants, et si aujourd’hui on se lâchait et qu’on balançait tout ce qui nous à fait changer d’avis !
Je – Préfère – Etre – Célibataire – Que – De -Suporter – Ca – Au – Quotidien !

Au premier abord c’est souvent l’apparence qui marque donc nos goûts qui parlent.
De mon côté les cheveux longs et surtout mal soignés sont impossibles à supporter. Peut-être parce que j’ai peur de la concurence un dimanche où je reste en pyjama et que je n’irais voir ma salle de bain qu’en fin de journée pour lundi matin !

Je l’écoute parler, Oh que oui, je l’écoute parler, depuis combien de temps ? …des heures !
AU SECOURS, il connait tout sur tout, et le pire dans tout ça c’est qu’il a déjà tout fait et mieux que quiconque.
Ca va être dur d’en placer une, et encore plus de l’impressionner…je rends les armes…

Je rêve ! Je nage en plein cauchemard ! Hé Ho, on est plus à l’âge de pierre.
Et oui, on a le droit de vote, on a aboli l’esclavage et on prétend chaque jour à un peu plus d’égalité entre hommes et femmes.
Donc tu peux oublier que je te fasse à manger tous les soirs, que je reste à la maison quand toi tu seras avec tes potes, que je fasse tout briller du sol au plafond sans aide…
Impossible pour moi de me sentir sous l’emprises du moindre de ses caprices !

Je n’ai rien demandé que déjà j’ai tout, j’aime Desperate il adoooore, je fais les boutiques il paie !
Il n’est pas pour moi non plus !
Comme toutes chiantes qui se respectent, j’ai besoin qu’on me dise "non", sinon je pourrais pas être hyper-super-méga chiante en faisant une crise !
Tout simplement parce que j’ai besoin de mon espace, j’ai besoin d’être différente et je n’ai pas envie qu’on dise "amen" à tout ce que je propose

Tant de petits détails qui peuvent être rester des futilités ou qui peuvent devenir des prétextes à mettre fin à toutes propositions ou à tous engagements !

Je laisse libre à vous de nous dire ce qui vous avez prendre d’autres chemins pour d’autres rencontres.

Sandra.

Sandra ch. à modifier son caryotype

A force de ne jamais tomber sur "le bon" (nom commun, masculin, qu’on donne une fois les rêves de princes charmants abandonnés), je ne vois pas d’autre explication : ça doit être génétique !

Qui n’a jamais rencontré sa pire énemie du collège avec son Chouchou se tenant mains dans la mains aux rayons "paquets de couches" ?
Qui n’a jamais retrouvé la risée de son lycée aux bras du plus craquant des Chouchoux de la ville ?
Qui n’a jamais fait semblant de ne pas reconnaitre cette fille si hypocrite, fausse, chiante et destestable avec LE Chouchou qu’on a tant idolâtré toute notre jeunesse ?
couple

Pas moi !

Il est vrai que le bonheur des autres me rend heureuse, et me réconforte  car "tout vient à point à qui sait attendre" , mais pourquoi pas moi ?

Dans l’ordre des choses, une relation commence par la recherche ou par la rencontre.
On ravale sa fierté (aussi minime qu’elle soit), on oublit sa timidité, on vainc sa peur, on balaye les idées reçues….et on se lance, ça y est, on y est : à nous !
Au bout de quelques minutes, ou de quelques jours après quelques discussions…quelques vieux fantômes du passé reviennent au triple galop !
Non, non, non et re-non : Je ne cherche pas mon futur mari mais je ne souhaite pas non plus à simplement m’envoyer en l’air avec toi !!!
Pourquoi me regarde-t-on comme un alien lorsque je refuse les propositions qui mèneront à rien !
Un message pour vous les Chouchoux de France et d’Ailleurs : un peu de banalité quelques fois, ça ne fait pas de mal…
Une histoire banale avec lendemain et sans promesse de mariage n’a jamais tué une femme ! PROMIS, JURE, CRACHE !

Une fois ce premier cap passé (Yeeeesss !) nous rentrons dans la relation.
Tout se passe pour le mieux :  quelques désacors, quelques coups de gueule et de "tendres" réconciliations sur l’oreiller…une histoire qui roule…
Euhhh, une histoire qui roule pour le moment donc je profite à 100 %.
C’est bon cette fois, je peux me poser j’ai passé le début où on marche sur des oeufs, il sort je vois mes copines un semblant de confiance commence à naître, j’ai complètement effacé l’envie de faire des projets sur le long terme mais je sais ce qu’ON fait demain !
Mais….comme le chantait les "Rita Mistouko" "Les histoires d’amour finissent mal en général"…
Le jour du coup de téléphone fatidique arrive (oui oui, par téléphone !).
Et nous voici élevées au statut de "la fille parfaite, mais…"

Un de perdu, dix de retrouvés ?
Comme dit Gad, j’attends toujours les dix Chouchoux en bas de chez moi mes lendemains de rateau…

J’ai pris une grande décision : me pencher sur la génétique !
Il faut le trouver ce gène responsable de la malchance en amour. Pour au moins éviter le même genre de déception pour nos générations futures…
adn

Sandra,
Chercheuse, mais elle a pas dit qu’elle trouverait !

Sandra ch. Yaëlle

Comme vous l’avez vu j’ai laissé la place à Yaëlle, malheureusement elle n’est pas revenue…

S’est-elle expatriée dans un autre pays avec moins d’impôts (et oui les jolies feuilles bleues sont arrivées…) ?

S’est-elle perdue en sortant du travail ?

S’est-elle perdue dans les bras de son Jules ?

Mène-t-elle une vie de ministre ?

Même si la raison de son absence n’est pas dans toutes ces interrogations, je suis certaine qu’elle aura des choses à nous raconter en revenant.

Pour l’instant si vous l’apercevez…dites lui que je suis là !

Sandra,
Qui a perdu son acolyte.

cache-cache

Sandra ch. à savoir ce que nous fait craquer chez Chouchou

"Je peux même pas te le décrire, il est tout ce qu’il y a de plus banal, mais il a ce truc qui…."
Ce truc qui ?
Qu’est ce que c’est ?

C’est simplement le petit détail qui nous fait tout oublier : la réalité, notre raison, et même nos ex-Chouchou.

    Le regard fait énormément.
regard
Noir, marron, vert, bleu, en amande, rond…
C’est quelque chose de naturel qui peut autant nous rendre mal à l’aise comme il peut nous faire voyager…..

    Son sourire.
sourire
C’est vrai qu’il peut être éphémère et devenir de plus en plus rare avec le temps, mais il peut marquer pas mal de mémoire.

    Sa carrure, ni trop, ni trop peu.
carrure
Pile ce que l’on attendait. Que se sente "juste faite pour ses bras", comme dit l’autre…

    Sa manière d’être et/ou de se présenter….

Tant de choses que nous font perdre pieds.

Et vous c’est quoi ?

Sandra.

Sandra ch. de bonnes vacances

Depuis le 20 Juin 1936 nous avons le droit en France à nos congés payés.
Cinq semaines pour la plus part d’entre nous, un peu moins pour les artisans, un peu plus pour les étudiants…
vacances

Les vacances pour vous c’est quoi ?

glander

    "La glandouille" par la forces des choses (peu d’argent, peu d’amis en vacances) à cause de la fatigue accumulée ou simplement par choix !
C’est tellement bon de ne rien faire huuummmmmm….

papouiller

    "Moi, Moi et Moi" parce que c’est moi qui ai travaillé et épargné le reste de l’année donc j’ai bien le droit de me faire poupouiller de la tête aux pieds.

montagne

    "Besoin d’air et de verdures", il n’y a pas que la plage, il y a aussi les grands espaces, les hauts sommets et c’est bien plus calme que les plages de Saint Tropez.

ailleurs

    "Envie d’ailleurs" que ce soit à la mer, à l’océan, ici, à l’étranger juste tout ce qu’il faut pour se dépayser.

    Seul, en famille, avec les ami(e)s, le Chouchou il faut faire le choix.

    L’organisation de nos congés peut parfois relever du domaine du casse tête chinois.
prise-de-tete

Une chose de sûre une fois les vacances accordées, la budget calculé, les bagages zippés….ça y est, vous y êtes……PRO-FI-TEZ !
Dernière note à ne pas omettre
respirer

Sandra
par avance….
bonnes-vacances

Sandra ch. à occuper ses trajets quotidiens

Aaaaaah ! Enfin un jour de repos, enfin un jour pour prendre son temps sous la douche, pour se préparer…et pour se déplacer.

Et oui, tous les jours on prend la même voiture, on fait le même trajet, à la même heure. Pas étonnant qu’on finisse pas perdre un peu d’attention dans nos pensées.
conduire
Mais le jour où vous avez la tête à ça, prenez le temps de regarder autour de vous, vous y découvrerez pas mal de choses.

    Vous avez la mère de famille, dans sa voiture petite et pratique qui finit toujours de se préparer entre deux priorités.
    Vous avez le père de famille, paisible…avec ses enfants à l’arrière….bien attachés….
    Le ou la stressée toujours une cigarette à la bouche, toujours la fenêtre ouverte, toujours pressés !
    Et puis vous avez la voiture que vous croisez tous les jours, et dont vous ignorez l’âge, le sexe de son conducteur.

Pour ma part c’est une petite allemande grise que je laisse passer tous les matins, au même endroit.
polo
(Entre nous soit dit : quand est-ce que tu me laisseras passer ? C’est pas une priorité juste de la courtoisie !" Ca c’est dit….lol)
Il y a quelques jours, après quelques pensées plutôt…vis-à-vis de cette voiture et de son conducteur (car j’espèrais que ce soit un conducteur plutôt qu’une conductrice), j’ai décidé d’y apporter plus d’attention.
    ==> Conclusion : la curiosité est un vilain défaut !
curiosite
Le coup de foudre porte bien son nom, on ne sait jamais où il tombe.
En tous cas ce ne sera pas à deux rues de mon travail !

Sandra,
Une conductrice acharnée et attentive…

« Older entries
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.